A bout de souffle

Lily Candahl Touta

 

A quelques minutes de la cérémonie d’ouverture, Lily Candalh-touta de l’équipe du FIPA campus nous livre ses impressions sur cette 27ème rencontre du Festival International de Programmes Audiovisuels. Elle a passé la journée à enchaîner les réunions d’accueil et semble très optimiste pour la suite des événements. Souhaiter la bienvenue aux étudiants et leur expliquer le déroulement du programme n’est pas une mince affaire. « Il est important de recevoir les jeunes dans les meilleures conditions possibles car ils font partie intégrante du Festival ; leur travail est important pour nous ».

Cependant, c’est le jury des jeunes européens qui a occupé la majeure partie de son temps. « C’est un moment intense et l’aboutissement de longs mois de préparation.» Elle s’est beaucoup investie dans l’organisation de ce jury. Lorsqu’on lui demande ses attentes par rapport à ce groupe de 13 jeunes européens, elle nous répond avec un sourire : « j’espère qu’ils seront intéressés par les reportages. Et surtout qu’ils se fassent plaisir ».

Le gros du travail a été fait mais la semaine s’annonce chargée en émotions. « On a passé la journée à courir à droite à gauche et je n’ai pas eu le temps de voir mes autres collègues » nous confie-t-elle. C’est sa première année dans l’organisation du festival et elle est impatiente de commencer les activités. Quelle énergie !

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que l’équipe du FIPA nous reçoit. Une excitation bien contagieuse. Nous attendons le coup d’ouverture de cette saison avec enthousiasme. Bonne semaine à tous et bon festival !

Publicités